Le rappeur KTS Dre abattu par balles

La violence continue de faire des ravages aux Etats-Unis auprès les décès tragiques des rappeurs de Pop Smoke, Nipsey Hussle, Nick Blixky, Tray Savage, FBG Duck ou encore XXXTentacion, la liste des rappeurs américains assassinés ne cesse de s’agrandir ces dernières années, un artiste du nom de KTS Dre vient d’être abattu le 10 juillet.
Âgé de 31 ans, Londre Sylvester connu sous le nom de scène de KTS Dre est mort dans une embuscade mortelle à sa sortie de prison samedi dernier. Incarcéré à la prison de Cook pour une violation de caution car il avait enfreint en 2020 les conditions de sa libération dans une affaire d’arme à feu, le rappeur s’est fait abattre dans une fusillade après avoir subi 64 blessures par balles à la tête ainsi que sur des autres parties de son corps. La police a retrouvé 59 douilles sur les lieux du drame.
D’après les forces de l’ordre, KTS Dre se baladait tranquillement avec sa mère juste après sa libération de prison et son placement sous surveillance électronique lorsque que deux voitures se sont approchées de lui et plusieurs individus ont ouvert le feu depuis les véhicules. Après la fusillade, les secours ont transporté le rappeur d’urgence à l’hôpital Mount Sinai où le chanteur a été officiellement déclaré mort. Deux autres femmes dont sa mère sont les autres victimes de ce drame, le pronostic vital de cette dernière n’est pas engagé ni celui de l’autre personne selon le Chicago Tribune.

Leave a Comment